La LÉGENDE des ORIGINES

PIERRE HUARD1 & MAURICE DURAND2

      D’après la tradition viêtnamienne, les premiers ancêtres des souverains du Viêtnam seraient des descendants de Chen-Nong3 (Thần-Nông), cité sous le nom de Yen4 (Viêm). Le premier roi Hùng, fondateur du Văn-lang5, premier royaume viêtnamien, avait pour père Kinh-Dương-Vương6, descendant de Chen-Nong (Thần-Nông). KINH-DƯƠNG-VƯƠNG, considéré comme roi non national, semble avoir régné au Sud du Fleuve Bleu7, sur le vaste pays des Xích-quỷ8 (Pays des démons rouges, des mânes rouges?), limité par le Yunnan actuel, le lac Tong-t’ing9et la mer.

        La légende viêtnamienne rapporte que KINH-DƯƠNG-VƯƠNG put se rendre au Palais des Eaux, séjour du Dragon, seigneur des eaux. Il épousa sa fille et en eut un fils Sùng-Lâm qui lui succéda avec le titre de Lạc-Long-Quân10 (Seigneur Dragon des Lạc?).

        LẠC-LONG-QUÂN passe pour le héros civilisateur du peuple dont descendront les Viêtnamiens. Son règne en pays Xích-quỷ fut un âge d’or. Il apprit à ses sujets à labourer, semer, préparer des aliments. Après avoir organisé une société hiérarchisée il se retira dans le Palais des Eaux d’où sa puissance invisible protégea le pays qui continua à vivre en paix, sans chef apparent.

         Cet âge d’or fut interrompu par de graves troubles en Chine, au Nord du Fleuve Bleu. Par suite de ces troubles, un empereur chinois, l’empereur Lai11, se retira avec sa famille dans le Sud et essaya de soumettre à son autorité le royaume des Xích-quỷ.

        Les habitants du pays du Sud souffrirent de ses vexations et implorèrent le retour de Lạc-Long-Quân. Celui-ci apparut ajors et s’opposa à l’empereur Lai, qui mourut peu après, laissant une fille nommée Âu-Cơ 12.

         LẠC-LONG-QUÂN et ÂU-CƠ se marièrent et restèrent maîtres du pays Xích-quỷ. ÂU-CƠ donna naissance à un sac de chair contenant cent œufs d’où sortirent au bout de cinq à six jours cent garçons.

         LẠC-LONG-QUÂN et ÂU-CƠ décidèrent alors de se séparer. Ils se partagèrent les enfants: cinquante allèrent avec leur père au Royaume des Eaux, dans la Mer du Sud; cinquante suivirent Âu-Cơ et se dirigèrent vers les montagnes; ils s’installèrent au Phong châu13 (district), localisé par une tradition légendaire dans la région Việt-trì14, Bạch-hạc15.

REFERENCES

1:  PIERRE ALPHONSE HUARD (16/10/1901, Bastia – 28/4/1983, Paris, à 81 ans) est un médecin (chirurgien et anatomiste), historien de la médecine et anthropologue français, longtemps en poste en Indochine, doyen de plusieurs facultés de médecine (Hanoï, Paris), recteur de l’Université de Cocody, pionnier de l’histoire de la médecine. (Voir toutes les détails: PIERRE HUARD)

2:  MAURICE DURAND (Hanoï, 2 août 1914 – 2 mai 1966) était un linguiste franco-vietnamien né à Hanoï. (Voir toutes les détails: MAURICE DURAND)

3Chen-Nong or Shennong ou Shen Nong (c.t. : 神農 c.s. : 神农 pinyin : Shénnóng ; EFEO : Chen-Nung) est un héros civilisateur de la mythologie chinoise, l’un des trois Augustes. On lui prête l’invention de la houe, de l’araire et du champ, de la culture des cinq aliments de base (attribuée aussi à Huangdi), la découverte du thé et des vertus médicinales des plantes, ainsi que le Shennong bencaojing1 des Han occidentaux, premier traité chinois de phytothérapie. (Voir toutes les détails: SHENNONG)

4Yen or Yan (燕) est un État de la Chinependant la dynastie Zhou, les périodes des Printemps et des Automnes et des Royaumes combattants, c’est-à-dire du XIe siècle av. J.-C. à – 222. Sa capitale estLiulihepuisJi (Pékin). Elle est parfois supplantée par Xiadu (en), alors probablement la plus grande ville du monde avec 300000 habitants au IVe siècle av. J.-C.

5Le Văn Lang (chinois : 文 郎) est la première nation du peuple Việt (après le néolithique). Elle était principalement située sur le Delta du Fleuve Rouge. Fondée en 2877 av. J.-C. selon les historiens vietnamiens, elle disparaît en 258 av. J.-C., année au cours de laquelle elle est défaite par la dynastie An Duong Vuong. À l’époque, elle était gouvernée par la dynastie Hồng Bàng.

6:  KINH-DƯƠNG-VƯƠNG (2919-2792 av. Son territoire en un seul État et en tant que fondateur de la dynastie Hồng Bàng. Il est considéré comme le premier roi du peuple vietnamien et était le père de Lạc Long Quân. (Voir toutes les détails: KINH-DƯƠNG-VƯƠNG)

7Fleuve Bleu ou le Yangtze ou Yangzi est le plus long fleuve d’Asie, le troisième plus long du monde et le plus long du monde à couler entièrement dans un seul pays. Il prend sa source à Jari Hill dans les montagnes Tanggula (plateau tibétain) et s’écoule sur 6300 km (3900 mi) dans une direction généralement vers l’est jusqu’à la mer de Chine orientale. C’est le sixième plus grand fleuve en volume de décharge dans le monde.

8:   Xich Quy (赤 鬼) dans la légende vietnamienne est un véritable pays antique des habitants de Bach Viet, considéré comme le premier titre national du Vietnam au début de l’ère Hong Bang. Le mot sino-vietnamien Xich (赤) signifie rouge; Le mot Quy (鬼) signifie diable. Le Xich Quy est le nom d’une étoile avec la couleur rouge la plus brillante dans le ciel. Tradition est le nom national du pays, considéré comme l’origine du Vietnam, sous le règne de Kinh Dương Vương. (Voir toutes les détails: XICH QUY)

9Tong-t’ing ou lac Dongting(洞 庭 湖), lac Dongting-hu ou lac Dong est le premier grand lac de Chine, dans la province du Hunan.

10:  LẠC LONG QUÂN est le fils de Kinh Dương Vương et de Long Mẫu Thần Long (龍 母 神 龍), la déesse dragon qui règne sur le ciel et l’océan. (Voir toutes les détails: LẠC LONG QUÂN)

11:  Empereur Lai …

12:  ÂU-CƠ …

13Phong Châu …

14Việt-trì …

15Bạch-hạc …

NOTES :
◊  Source:  Connaissance du Viet-Nam. Paris Imprimerie Nationale. École Francaise d’Extrême – Orient, Hanoi, 1954.
◊  Des textes impression, italique, gras, des légendes et l’image sépia sont créée par Ban Tu Thư.

BAN TU THƯ
6 /2021